Informations sur la téchnique PRF

La méthode PRF (Platelet Rich Fibrin) a été développée en 2001 par le Dr Joseph Choukroun (chirurgien, anesthésiste, expert de la douleur). La technique PRF est l’un des moyens les plus efficaces qui aident la cicatrisation rapide en utilisant les propres globules blancs, les facteurs de croissance et les cytokines du sang du patient. Pendant la procédure (processus pour PRF), le sang est prélevé chez le patient et centrifugé avec une centrifuge PRF à basse vitesse.

Prélèvement sanguin 

Centrifuge PRF

Le résultat du processus de coagulation naturel est un caillot de fibrine riche en globules blancs et des facteurs de croissance et qui a un rôle matrice extracellulaire. La matrice extracellulaire aide la formation des nouveaux vaisseaux sanguins et ainsi que d’un nouveau système vasculaire, maintient la plaie humide et continuellement mais lentement libère les facteurs de croissance, les cytokines nécessaires à la cicatrisation.

Le sang centrifugé. Les globules blancs sont visibles dans la partie supérieure de la fiole les plaquettes sont au fond de la fiole

Au cours de ses recherches, le Dr Choukroun et son équipe ont mis au point le protocole A-PRF (Advanced PRF) et I-PRF (Injectable PRF). A partir de l’A-PRF, nous pouvons fabriquer une membrane “en forme de feuille” (membrane protectrice de type gel) pour “envelopper” la plaie, c’est un caillot de fibrine gélatineuse dense. L’I-PRF est une fibrine liquide plus mince qui peut être aspirée dans la seringue pour que nous puissions «arroser» la zone chirurgicale ou l’os. I-PRF a un grand nombre de cellules souches mésenchymateuses.

Les caillots de fibrine de type gel à partir desquels la membrane est préparée (A-PRF)

Les deux protocoles peuvent être utilisés séparément, mais peuvent également être combinés dans une intervention chirurgicale majeure comme un comblement osseux ou un sinus lift. Dans ce cas, A-PRF est utilisé comme une membrane pour protéger la plaie, et I-PRF est mélangé avec le matériau de comblement osseux. En mélangeant le caillot de fibrine et le matériau de comblement osseux, on obtient un os collant (sticky bone), très facile à utiliser, doser, qui peut être «collé» à la zone de comblement osseux qui facilite le travail du chirurgien.

Avantages de l’utilisation:

  • A un effet analgésique, la douleur est presque complètement éliminée après le premier jour.
  • Après la chirurgie, aucun antibiotique n’est nécessaire car le caillot de fibrine est riche en globules blancs qui réduient le risque d’infection.
  • Le caillot de fibrine maintient l’humidité de la plaie et favorise l’angiogenèse qui est très important pour la bonne cicatrisation et la formation osseuse.
  • La procédure peut également être utilisée chez les patients qui prennent des anticoagulants, mais dans ce cas, le caillot de fibrine se développe un peu plus lentement, quelques minutes plus tard.

Quand est-t-elle, la téchnique PRF est conseillée?

  • Dans le cas d’une chirugie bucco-dentaire, par exemple: extraction dentaire, implantation, sinus lift, comblement osseux, résection apicale, etc.
  • Dans le cas de traitements parodontaux, par exemple: nettoyage des taches parodontales, curettage ouvert ou fermé, ablation de graft de tissu conjonctif, chirugie gingivalee, technique tunnel, etc.