Extraction des dents du patient souffrant de la maladie parodontale et préparation d'une prothèse immédiate

Notre patient âgé de 62 ans a contacté notre clinique avec les plaintes suivantes:

  • Il n’a eu aucun examen dentaire depuis plusieurs années et pensait qu’il avait un problème avec ses bridges anciens.
  • Certaines dents sont sensibles, d’autres sont particulièrement douloureuses lorsqu’il morde.
  • Il a senti que ses dents bougent sous les bridges.
  • Il s’est plaint d’une odeur de la bouche désagréable.
  • Il avait très peur et voulait savoir ce qui était le problème et quoi faire avec la situation.

Quelques photos de la situation de départ:

 

Lors de la première consultation, une radio panoramique a été effectuée et l’état des dents a été examiné minutieusement.

Malheureusement, le premier examen a révélé que les dents devaient être extraites en raison du niveau élevé de résorption osseuse horizontale et verticale (résorption osseuse). Les piliers situés sous les bridges anciens, les dents naturelles du patient sont devenues des foyers dentaires (parodontite chronique). Si on avait commencé à traiter sa maladie parodontale des années plus tôt, si on avait fait un détartrage supra- et sous-gingivale professionnel au moin deux fois par an la gencive, les dents et la mâchoire ne étaient pas en si mauvais état.

Au cours du premier traitement, toutes les dents (16 dents) ont été enlevées et toute la bouche a été nettoyée. La gencive était scellée avec des sutures qui ont été enlevées 7 à 10 jours après l’intervention (enlèvement des sutures). Nous avons immédiatement préparé une prothèse provisoire pour que le patient ait des dents pendant le temps de cicatrisation (au moin 3 mois), pour pouvoir sourire et manger, pour ne pas compromettre sa qualité de la vie, sa confiance en soi.

Qu’est-ce qu’il faut savoir sur les prothèses provisoires?

 Il est important de profondement nettoyager les prothèse provisoire! La prothèse doit être enlevée après chaque repas et nettoyée avec une brosse à dent et de la dentifrice. Les résidus d’aliments doivent être éliminés. Il est également conseillé de se rincer soigneusement la bouche.

  • Il est recommandé de sortir la prothèse de la bouche pour la nuit et de la stocker dans un endroit sec et bien ventilé après l’avoir nettoyée, pour que la nouvelle plaie puisse « respirer » et guérir dans la bouche.
  • Les conditions anatomiques changent constamment pendant la période de cicatrisation. Après quelques semaines, la prothèse ne s’adaptera plus de la même manière, peut commencer à bouger, car le gonflement initial se rétractera au bout de quelques jours qui peut causer ces bougements. Dans de tels cas, il peut être nécessaire de rebaser la prothèse dans le cabinet dentaire, car il existe un risque de rupture de la prothèse.
  • Si la prothèse blesse la gencive, veuillez contacter notre clinique immédiatement car cela peut et doit être facilement aidé. La poursuite du traitement est possible après 3-4 mois de cicatrisation.

La mâchoire supérieure juste après l’extraction de toutes les dents. Les taches ont été nettoyées, les tissus inflamées ont été enlevées, ainsi que le tartre. La gencive a été fermée.

 

La mâchoire inférieure, immédiatement après l’extraction des dents et le nettoyage de l’os, la gencive a été fermée avec des sutures sans tension.

 

Après l’extraction des dents, le patient a quitté le cabinet avec des prothèses provisoires supérieure et inférieure immédiates

 

Les prothèses provisoires immédiates dans la bouche après l’extraction des dents