?

La dentophobie et la dentisterie sédative (sédation consciente)

On a peur de toute sorte de choses: du sombre, des araignées, du vendredi 13, mais 15% des gens craignent les traitements dentaires, les cabinets ou même l’odeur des cliniques dentaires. La dentophobie peut toucher n’importe qui indépendamment de l’âge et du sexe. Cela peut remonter à une mauvaise expérience au passé ou tout simplement de fausses connaissances des dentistes et des douleurs.

Ceux qui ont peur des araignées, en les apercevant, ils s’enfuient ou demandent à quelqu’un de les tuer. Malheureusement dans le cas de dentophobie, on ne peut pas demander à notre partenaire, à notre voisin, à notre mère d’aller voir le dentiste à notre place. Tout le monde doit dominer cette peur puisque le retard de l’examen et le traitement médical ont de graves conséquences. Cela peut aboutir aux maladies parodontales, aux caries dentaires ou à l’édentation. À part des frais, même la douleur est beaucoup plus grande dans le cas d’un traitement de dents mal entretenues comparé à un détartrage ou à quelques obturations effectués à temps.

En général, le patient identifie sa dentophobie, sa peur de dentiste mais il ne peut (pas) la surmonter que dans un cas final quand il ressent une extrême douleur, des maladies parodontales ou l’édentation. Cette situation négligée, l’incertitude, la crainte provoque un poids permanent physiquement et mentalement aussi. Il souffre d’un stress inconscient qui mène à une dégradation de niveau de vie (au niveau de l’esthétique de visage, de la mastication, de la parole). Pour ceux qui en ont, l’intervention chirurgicale  nécessaire mène à la la procrastination: « c’est bon comme ça, j’ai survécu sans dentiste jusqu’ici » etc.

Ceux qui se sont reconnus en lisant ces phrases, ne doivent pas craindre. Dans notre cabinet, il est possible de demander une sédation consciente. Suivie d’une injection intraveineuse, le patient n’aura pas d’expérience désagréable, il ne se souviendra ni d’inconfort éventuel, ni de douleur, ni du son de foreuse.

Avant la sédation, il nous est important de connaître les maladies, les allergies éventuelles du patient. Presque tout le monde a la possibilité de choisir cette méthode sans considération d’âge ni de sexe. Elle est très populaire parmi les patients venus pour des extractions ou pour la pose des implants puisque des fois ce sont des interventions à longue durée, moins agréables. Ainsi on peut y penser sans mauvais souvenirs grâce à la dentisterie sédative (sédation consciente).

Voilà quelques informations sur la dentisterie sédative (sédation consciente):

À travers la veine de main, le patient reçoit le sédatif qui vous permet d’être dans un état de relaxation tout en restant conscient. Vous pouvez donc aisément réagir aux instructions (« ouvrez la bouche, rincez »). Les effets du sédatif se dissipent juste après le traitement dont vous n’aurez qu’un vague souvenir. Pendant l’intervention, on surveille constamment vos signes vitaux à l’aide des appareils. Après le traitement, le patient reçoit une nouvelle injection qui suspend l’effet du sédatif. Le patient « se réveille », il reprend conscience.

Les conseils à respecter en ce qui concerne les interventions

  • 4 heures avant l’intervention, il est interdit de manger et de boire
  • si vous prenez un médicament régulièrement, vous pouvez le prendre le matin avec un peu d’eau
  • le jour de l’opération, il est interdit de boire d’alcool parce que cela peut mener à un état d’ivresse dangereuse
  • le jour de la sédation, il est interdit de conduire de voiture
  • il est conseillé d’arriver avec un accompagnateur et passer 30 minutes de repos après l’intervention dans la salle d’attente
  • après l’intervention, si vous êtes une fois installé, on vous laisse repartir
  • vraisemblablement, à la maison vous dormirez beaucoup, il est conseillé de ne pas rester seul.

Si vous souffrez de dentophobie, vous avez de mauvaises expériences ou que vous arriviez chez nous pour une intervention complexe, n’hésitez pas à essayer la dentisterie sédative (sédation consciente).

PLUS D’INFORMATION

Les matériaux, les appareils pour la sédation locale:
  • le gel sédatif: utilisé surtout pour les enfants. Après l’injection, il engourdit la muqueuse ainsi la piqûre devient-elle indolore. Fabriqué par Gum Numb Topical Anesthetic gel type Crosstex
  • Ubistein: Matière de sédation locale, fabriqué par +M Deutschland GmbH, Allemagne
  • Septanest: (solution injectable). Composé d’articaïne- hydrochloride, adrenaline. Fabriqué par Septodont, France
  • Lidocaïne: (solution injectable adrenaline). Composé de lidocaïne- hydrochloride, adrenaline. Fabriqué par: Egis gyógyszergyár Zrt Hongrie
  • les aiguilles: en diverses tailles, convenablement aux exigences des situations. Fabriqué par Heraeus Kulzer, Allemagne

DEMANDER UNE CONSULTATION